Un Chanteur conservé dans les collections du Prado attribué à Ribera par Gianni Papi

Jusepe de Ribera (attribué à), Le chanteur, huile sur toile, début des années 1610, Museo del Prado, Madrid

Dans l’article qu’il consacre à cette attribution, parmi les pages du dernier numéro de Ars Magazine (n°48, octobre/décembre 2020), Gianni Papi se déclare satisfait d’avoir pu reconnaître à nouveau, sur le sol espagnol, un chef-d’œuvre de Ribera. L’huile sur toile, qui représente un jeune chanteur, feuillets de partition en mains, la tête relevée portant l’acte de chant, appartient aux collections du Museo del Prado et se trouve actuellement en dépôt au Museo de Bellas Artes de Grenade.

Cette œuvre s’exprime avec le langage audacieux caractéristique de la jeune période romaine de l’artiste, tel qu’on peut l’observer dans le  Mendiant de la Galleria Borghese ou le Jesus parmi les docteurs de l’inventaire Giustiniani.

Catalogué, jusqu’à l’intervention récente de Gianni Papi, œuvre à la paternité anonyme du premier tiers du XVIIe siècle dans les collections du Prado, le Chanteur de Ribera provient des collections royales où il est mentionné, en 1746, lors de l’inventaire de la collection d’Isabel Farnesio au Palacio de La Granja de San Ildefonso, comme œuvre “[d’]Annibal Caràcho, [que] significa un Cantòr con Libro de Musica puesto en accion de cantar [ornant la] pieza donde está la cama de repuesto“, au côté d’un soldado armado de Rubens.


Sources et approfondissements :